Mesdames, marcher c'est bon pour le coeur, mais n'oubliez pas de vous muscler !

Un programme d’exercices associant aérobie et musculation augmente la masse maigre et la force musculaire et diminue le risque cardiovasculaire chez les femmes plus âgées.

Le vieillissement s’accompagne généralement d’une baisse de l'endurance musculaire et de la force physique. La fonction cardiaque est également affectée.

Ce déclin global de la fonction physique est en relation étroite avec l'apparition des maladies cardio-vasculaires et est encore plus remarquable chez les femmes que chez les hommes en raison des changements hormonaux importants intervenant pendant la ménopause.

L’activité physique peut atténuer ce phénomène, à condition de bien la choisir.

Cette nouvelle étude parue dans Aging Clinical and Experimental Research révèle qu’un programme d’exercices combinés (aérobie et résistance musculaire) de 8 semaines est bénéfique pour la composition corporelle (diminution de la masse grasse, augmentation de la masse maigre - c'est-à-dire la masse musculaire), améliore la force isocinétique et diminue les risques cardiovasculaires.


La diminution de la masse maigre liée à l’âge a été associée dans plusieurs études à une augmentation des niveaux de protéine C-réactive et donc au risque cardiovasculaire.

Maintenir la masse maigre voire l'augmenter au cours du vieillissement s'avère essentiel pour diminuer le risque cardiovasculaire.

Les exercices d’aérobie (marche, jogging, vélo, natation, danse...) permettent de diminuer les réponses inflammatoires et le risque cardiovasculaire mais sont limités dans leur capacité à augmenter la masse maigre. D’où l'intérêt d’ajouter des exercices de résistance musculaire au programme d’entrainement.

10 vues0 commentaire

Membre de l'AFDN

Déléguée régionale de l'ADL

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

Diététicienne - Nutritionniste

Tél : 06 13 80 55 79

Adresse du cabinet

18, allée des Cigalons

13540 AIX EN PROVENCE

© 2020 by Axelle Colombo