Le fructose : un "bon" sucre ?

Si le fructose ne pose pas de problème lorsqu'il est consommé sous forme d'aliments non transformés, il favorise différents soucis de santé quand il est utilisé comme additif.


Le fructose est un sucre présent dans les fruits et dans le miel à l’état naturel.

Au sein de ces matrices alimentaires (surtout celles des fruits et légumes  qui contient en plus des fibres), il ne pose pas de problème à l’organisme (sauf excès, mais il est généralement compliqué d'avoir une consommation excessive de fructose via de vrais aliments). Bien au contraire la consommation de végétaux, et en particulier des fruits et légumes est largement plébiscitée afin de favoriser une bonne santé.


Mais il est utilisé par l'industrie pour sucrer de nombreux aliments, pur ou associé à du glucose (sirop de glucose-fructose, sirop de maïs à haute teneur en fructose). On le trouve ainsi dans de nombreuses boissons sucrées. Il a remplacé peu à peu le sucre « normal » – le saccharose composé d’une molécule de glucose et d’une molécule de fructose – en raison de son plus grand pouvoir sucrant pour un coût inférieur. Mais sa consommation quotidienne est loin d'être sans conséquence.


Le fructose favorise le syndrome métabolique

Des chercheurs néerlandais qui ont réalisé une revue de littérature systématique et une méta-analyse d’essais cliniques, concluent que la consommation de fructose à court terme favorise le développement de la résistance à l’insuline chez des adultes non diabétiques.

Depuis cette méta-analyse, la grande majorité des travaux scientifiques s'accordent sur le fait que l'excès de fructose libre est une des causes majeures de l'épidémie grandissante de syndrome métabolique (obésité, diabète de type 2, dyslipidémie et hypertension).


Il fait de votre foie un foie gras

Le fructose ajouté dans les produits industriels est métabolisé dans le foie.

Des apports élevés en sucre – et particulièrement en fructose – associés à l'accumulation de graisse dans le foie avec l’hypertriglycéridémie, augmentent le risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires.

Il attise la faim

D’après une étude parue dans PNAS, la consommation de fructose, plutôt que celle de glucose, nous pousserait à choisir des aliments riches en calories.

Il modifie le microbiote intestinal

Une alimentation trop riche en sucres artificiels et notamment en fructose altérerait la flore intestinale et aurait un impact important sur ses actions digestives et métaboliques.

La diversité de la flore intestinale en serait également bouleversée, ce qui peut favoriser l'inflammation et diverses perturbations immunitaires. Sa consommation excessive et régulière pourrait aussi, sur le long terme, induire des altérations au niveau de la barrière intestinale engendrant ainsi une certaine perméabilité.

En étant plus poreux, l'intestin peut laisser passer des bactéries intestinales voire des endotoxines au sein de la circulation sanguine, provoquant des réactions inflammatoires ou immunitaires.

Il augmenterait le risque de certaines tumeurs, de calculs rénaux et d'asthme

Via toutes les modifications métaboliques qu'elle entraîne, la forte consommation de fructose pourrait contribuer à augmenter le risque de certains cancers comme le cancer du sein triple négatif.

Il existe un lien entre la consommation excessive de fructose libre lors de la grossesse et chez l'enfant et le risque d'asthme et ce, indépendamment de la corpulence de l'enfant.

Enfin, le fructose semble augmenter la formation de calculs rénaux, en partie via des effets sur le métabolisme de l'urate et le pH urinaire.

Pour conclure

Consommé hors sous une autre forme que celle des aliments bruts qui en contiennent naturellement, et surtout en excès, le fructose semble extrêmement néfaste pour la santé métabolique. 

Évitez donc les produits ultra transformés, les sodas, mais aussi les jus de fruits qui sont de véritables concentrés de fructose libre. Enfin, consommez du miel avec modération.

10 vues0 commentaire

Membre de l'AFDN

Déléguée régionale de l'ADL

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

Diététicienne - Nutritionniste

Tél : 06 13 80 55 79

Adresse du cabinet

18, allée des Cigalons

13540 AIX EN PROVENCE

© 2020 by Axelle Colombo