Faut-il manger les fruits avant ou après le repas ?

Mis à jour : 10 juin 2019


Cette idée est issue de courants de pensée « alternatifs », qui considèrent que le sucre contenu dans les fruits ne doit pas rester trop longtemps dans l’estomac, sous peine de fermentation, ce qui occasionne flatulences et ballonnements.


QU’EST-CE QUE LA FERMENTATION ?

La fermentation, c’est la transformation d’un sucre en énergie.

C’est d’ailleurs la fermentation alcoolique du raisin qui donne naissance au vin, et la fermentation lactique qui donne naissance au yaourt.

Pour qu’il y ait fermentation, il faut donc la présence d’au moins deux éléments : des sucres et des bactéries (sans parler des conditions de température et d’environnement).

Ainsi, lorsqu’on mange un fruit, on retrouve bien dans l’estomac des sucres simples, glucose et fructose majoritairement…


MAIS LES BACTÉRIES, OÙ SONT-ELLES ?

En fait, dès que des aliments arrivent dans l’estomac, celui-ci déverse une grande quantité d’acide : l’acide chlorhydrique.

L’acide chlorhydrique est un des acides les plus puissants connus : il est capable, par simple contact, de dissoudre des métaux ou de nous « trouer » la peau.

Cette extrême acidité va permettre d’abaisser le pH dans l’estomac, à une valeur située entre 1 et 3. A ce stade, aucune vie n’est possible, et plus de 99,9% des bactéries sont détruites (Helicobacter pylori, la bactérie responsable des ulcères, peut par exemple résister à ces acides).

Il s’agit là d’un mécanisme de protection, qui nous a été donné au cours de l’évolution pour améliorer nos chances de survie, car les aliments sont souvent une source importante de diverses bactéries, en particulier dans les conditions d’hygiène que l’Homme a connues pendant des millions d’années au Paléolithique.

La deuxième fonction de l’acidité est de permettre l’activation d’une enzyme, le pepsinogène, qui découpe les protéines en petits morceaux (les peptides), qui seront capables d’être digérés.

Le fonctionnement normal du système digestif humain rend impossible toute fermentation dans l’estomac, liée à la consommation d’un fruit. Cette raison évoquée pour conseiller de consommer les fruits avant les repas est erronée.


Mais… car il y a un "mais "

Nous avons toujours consommé des fruits, aussi longtemps que l’Homme ait existé, soit au moins pendant 9 millions d’années, et nos organismes sont donc parfaitement adaptés pour consommer ces aliments.

Mais, bien que l’explication souvent mise en avant pour recommander la consommation de fruits avant les repas soit fausse, il n’en reste pas moins que certaines personnes constatent un véritable bénéfice digestif avec cette pratique.

Plusieurs explications sont possibles :

- Si votre système digestif est fragile, le fructose des fruits peut être mal digéré, et s’il s’ajoute à celui du repas, il attire l’eau dans l’intestin, ce qui occasionne des ballonnements. Dans ce cas, on peut conseiller tout simplement de manger les fruits en collation dans la matinée ou l’après-midi, et pas nécessairement avant les repas.

- Si votre système digestif est fragile ou malade, l’apport en fibres supplémentaires peut donner une sensation de ballonnements. Là encore, il suffira de consommer les fruits à distance des repas.

Globalement donc, si vous constatez un mieux-être en consommant les fruits avant le repas, il s’agit plus vraisemblablement d’un indicateur d’un système digestif malade ou fatigué, dont il faut rechercher la cause… qui n’est pas le fruit lui-même.

21 vues0 commentaire

Membre de l'AFDN

Déléguée régionale de l'ADL

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

Diététicienne - Nutritionniste

Tél : 06 13 80 55 79

Adresse du cabinet

18, allée des Cigalons

13540 AIX EN PROVENCE

© 2020 by Axelle Colombo