Manger sainement sans se ruiner

Mis à jour : 16 déc. 2018

Voici quelques astuces pour faire des économies sur vos dépenses alimentaires tout en mangeant correctement.


Il est possible de manger équilibré pour pas cher.

Si on veut maîtriser ses dépenses, il faut diminuer certains aliments qui ne sont pas indispensables pour une alimentation équilibrée, comme l’alcool ou les gâteaux, mais sans les supprimer totalement. Tout est une question de dosage. Manger équilibré à petit budget revient à se rapprocher du modèle alimentaire méditerranéen à base de céréales complètes, de légumineuses, de fruits et de légumes.


La viande

Les produits carnés sont un des premiers postes de dépenses alimentaires. Nous mangeons en moyenne de la viande deux fois par jour ou plus. Or si l’on réduit cette consommation à une fois par jour, le budget est allégé sans que cela soit néfaste pour la santé.

On peut aussi veiller à choisir des viandes économiques. Un morceau de choix intéressant autant sur le plan financier que nutritif est le foie, à consommer si possible une fois tous les 15 jours. Celui de volaille ou de génisse n’est pas cher. Le problème pour les familles c’est que souvent les enfants de l’aiment pas et c’est bien dommage. On peut dans ce cas, conseiller du pâté de foie 1 à 2 fois par mois, mais en petite quantité en en choisissant des versions pas trop grasses.


Comment remplacer la viande ?

On peut remplacer la viande par les œufs, beaucoup moins chers, et jusqu’à 4 ou 5 par semaine.

Le poisson, quant à lui, est totalement indispensable : il est recommandé d'en consommer au moins 2 fois par semaine. Les sardines et maquereaux en boîte sont vraiment bon marché. Ils apportent de la vitamine D, des oméga-3 et pour ceux qui mangent les arêtes des sardines, du calcium.

Pour les inconditionnels de la viande, préférez plutôt la viande blanche à la viande rouge, elles ont les mêmes qualités nutritives.

En termes d’apport en protéines, la viande peut être aussi remplacée par un mélange de céréales et de légumineuses comme plat principal, agrémenté d’épices ou d’aromates…. C’est d’ailleurs ce que font les végétariens : maïs et haricots, semoule et pois chiche, riz et lentilles, pois cassé et pain complet…

Respecter les recommandations nutritionnelles sur les fruits et légumes

Privilégiez les légumes de saison, congelés ou en boîte. On peut en acheter à moins de 1€ le kilo. L’économie réalisée ainsi sur les légumes peut servir à acheter des fruits frais. En effet pour les fruits, c’est plus difficile de trouver une équivalence fruits frais/fruits transformés car les fruits transformés sont souvent soit trop sucrés soit trop chers.

Enfin, les fruits oléagineux (noix, amandes… non salées) et les fruits secs (pruneaux, raisins secs…) sont une bonne source de fibres, de vitamines et de minéraux et ne sont pas très chers. Consommés en petites quantités (10 à 15 grammes par jour), ils aident à optimiser la qualité nutritionnelle de l'alimentation.

7 vues0 commentaire

Membre de l'AFDN

Déléguée régionale de l'ADL

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

Diététicienne - Nutritionniste

Tél : 06 13 80 55 79

Adresse du cabinet

18, allée des Cigalons

13540 AIX EN PROVENCE

© 2020 by Axelle Colombo