Fibromyalgie : les traitements naturels qui soulagent la douleur


Comment réduire la douleur et améliorer la qualité de vie sans médicaments ?

La fibromyalgie est une maladie qui se caractérise par des douleurs chroniques diffuses, de la fatigue, mais aussi des troubles du sommeil, et parfois des symptômes d’anxiété et de dépression.

Touchant surtout des femmes, la fibromyalgie peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie.

Les causes exactes sont méconnues et de nombreux patients tentent des solutions alternatives à la médication. Quels résultats peut-on en escompter ?


Le régime sans gluten

Si vous souffrez de syndrome du côlon irritable (irritable bowel syndrome ou IBS) et de fibromyalgie, vous pourriez avoir une intolérance au gluten.

Un régime sans gluten peut alors soulager vos symptômes, et pas seulement digestifs.

Mais les bénéfices d'un régime sans gluten s'étendent vraisemblablement aux personnes souffrant de fibromyalgie, non céliaques, mais ayant une sensibilité au gluten. Le Pr Jean Seignalet rapporte 90 % de succès chez ses 80 patients fibromyalgiques qui ont suivi un régime sans lait ni gluten.

Il semble donc qu’un tel régime améliore les patients même s’ils ne sont pas cœliaques.

Conclusion : Un régime sans gluten ou de type Seignalet (sans gluten ni laitages) devrait être essayé pendant plusieurs semaines quand on souffre de fibromyalgie, en particulier si on a aussi des troubles digestifs.

Par ailleurs, les patients qui répondent à ces critères devraient demander à leur médecin un test de dépistage de maladie céliaque.


La vitamine D

La complémentation en vitamine D représenterait une alternative efficace et peu coûteuse au traitement de la fibromyalgie. D’après des chercheurs autrichiens qui publient leurs résultats dans PAIN, elle pourrait compléter les traitements médicamenteux et les autres thérapies existantes.

Conclusion : vérifier les taux de vitamine D quand on souffre de fibromyalgie et se mettre au soleil (beaux jours) ou complémenter le cas échéant.


De la coenzyme Q10

Une supplémentation en coenzyme Q10 pourrait être essayée.

Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour des contre-indications éventuelles.


L'acupuncture

L’acupuncture peut s'avérer efficace pour soulager la douleur.


Une thérapie cognitive et comportementale (TCC)

Une thérapie cognitive et comportementale (TCC) a pour objectif de travailler sur l’aspect psychologique de la pathologie. Elle aide le patient à mieux gérer sa douleur, en modifiant son attitude vis-à-vis de ses symptômes : le patient apprend à évacuer ses pensées négatives vis-à-vis de sa maladie et à mieux l'accepter. Elle a des effets mesurables sur la chimie du cerveau. La TCC s’effectue avec un thérapeute.


L'exercice physique : crucial mais avec précautions

Même si la fatigue et la douleur associées à la fibromyalgie rendent les activités quotidiennes et encore plus l'exercice physique parfois compliqués, il est crucial de rester physiquement actif. Les études ont montré qu'une activité physique aérobique permettait d'améliorer la gestion de la douleur, les fonctions motrices et la qualité de vie. L'idée-maîtresse est de ne pas forcer et de ne pas en faire trop tout de suite.

Nager, marcher ou faire du vélo ou Taï chi figurent parmi les meilleurs exercices en cas de fibromyalgie. Vous pouvez par exemple commencer par marcher quelques minutes par jour et augmenter progressivement jusqu'à 30 minutes de marche deux ou trois fois par semaine. 

Pour le vélo en appartement ou à l'extérieur : 10 à 15 minutes au début, en augmentant la durée jusqu’à 60 minutes. La natation procure un massage de l’ensemble du corps, et reste un sport doux. Même s'il vaut mieux là aussi s'y mettre progressivement.

Le Taï chi associe des mouvements lents, à une respiration profonde et à de la relaxation. Plusieurs études ont montré qu'il permettait de mieux contrôler les symptômes de la fibromyalgie, notamment au niveau du sommeil et de la douleur.

Selon une étude allemande de mai 2017, les pratiques qui associent mouvements et méditation comme le Taï chi, le Qi Gong et le yoga sont hautement recommandées pour les personnes souffrant de fibromyalgie.

11 vues0 commentaire