Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : des graisses prometteuses

Dans des modèles expérimentaux des graisses particulières, les TCM, trouvées dans l'huile de coco, se sont avérées intéressantes contre les maladies inflammatoires de l'intestin comme la rectocolite ou la maladie de Crohn.


Les TCM ou triglycérides à chaîne moyenne sont des graisses qui, comme leur nom l’indique, sont formées d’acides gras de longueur moyenne.

Ces graisses aux propriétés particulières sont retrouvées en grande quantité dans l'huile de noix de coco. Elles ne requièrent ni l’action de la bile ni celle des sucs pancréatiques pour leur absorption intestinale, faisant d’elles une source d’énergie rapidement disponible.

Les TCM sont préférentiellement converties dans notre corps en corps cétoniques, c’est pour cela que l’huile de noix de coco est largement conseillée dans la diète cétogène. Les chercheurs ont montré à de multiples reprises un effet modulateur de ces graisses sur l’inflammation intestinale.

Les propriétés immunomodulatrices des TCM sont encourageantes pour les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) telles que la rectocolite hémorragique (RCH) et la maladie de Crohn, caractérisées par une inflammation chronique de la paroi du tube digestif.


Quel est le lien entre les TCM et le microbiote intestinal ?

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) présentent un terrain inflammatoire par définition mais sont également toujours associées à une « dysbiose », c’est-à-dire une rupture de l’équilibre des populations bactériennes de l’intestin.

-Les TCM exerceraient leur activité immunomodulatrice sur la sphère intestinale en diminuant la sécrétion de cytokines inflammatoires ainsi que l’infiltration des cellules immunitaires au niveau intestinal.ibacterium prausnitzii, Bacillus adolescentis…).  Parallèlement on retrouve chez ces personnes une proportion de bactéries aux propriétés pro-inflammatoires augmentée, telles que les Escherichia Coli adhérentes et invasives. A l’heure actuelle, on ne sait toujours pas si cette perturbation au niveau du microbiote intestinal est plutôt une cause ou une conséquence des MICI.

Les TCM (en particulier l’acide caprylique) présentent des propriétés antibactériennes contre les mauvaises bactéries intestinales. C’est d’ailleurs possible que vous ayez déjà retrouvé de l’acide caprylique dans la composition de compléments alimentaires contre les « dysbioses ».

Comment les TCM réduisent l’inflammation

En modulant l’expression des gènes concernés

Les TCM auraient la capacité de moduler l’expression de certains gènes jouant un rôle dans les processus inflammatoires.

En diminuant le niveau de molécules inflammatoires

Un article paru en 2014 dans le British Journal of Nutrition a comparé l’effet d’un régime riche en triglycérides à chaîne longue par rapport à un régime riche en TCM sur un modèle animal validé de colite inflammatoire (reproduisant de façon similaire la physiopathologie des MICI chez l’homme).

Le régime riche en TCM a montré l’effet anti-inflammatoire le plus significatif en diminuant le niveau de cytokines inflammatoires telles que l’IL-8 ou le TNF-α (Tumor Necrosis Factor-alpha) ainsi que l’expression des molécules d’adhésion ICAM-1.

Dans les MICI ces molécules d’adhésion sont surexprimées dans la zone intestinale, ce qui augmente l’infiltration des leucocytes et provoque l’exacerbation et la persistance de l’inflammation.

C’est d’ailleurs pour cela qu’on retrouve dans l’arsenal médicamenteux pour les MICI, des anti TNF-α tel que l’infliximab. Et justement…les effets de l’infliximab sur l’inflammation sont comparables à ceux du régime riche en TCM, toujours selon cette étude.


TCM + oméga-3 : un cocktail anti-inflammatoire prometteur

Un petit nombre d’études ont comparé les effets des TCM associés aux oméga-3 dans le cadre des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. 

En effet, les omega-3 possèdent d’excellentes propriétés anti-inflammatoires, ce qui fait d’eux des nutriments de choix à utiliser, particulièrement dans les MICI.

A nouveau, c’est une équipe de chercheurs japonais qui s’est attelée à évaluer l’effet d’un régime contenant des TCM et d’un régime combinant TCM et oméga-3.

Résultats : suite à l’induction expérimentale de la colite, les animaux ayant suivi un régime uniquement enrichi en TCM présentent au niveau du côlon, des lésions ulcéreuses importantes et semblables aux animaux contrôle ayant suivi un régime classique. Alors que les résultats se sont avérés décevants pour les TCM seuls, le régime TCM + oméga-3 met en évidence une ulcération modérée des tissus du côlon. L’analyse des tissus au microscope montre clairement qu’ils présentent moins d’anomalies structurales. L’évaluation du statut inflammatoire et du stress oxydant au niveau des cellules du côlon viennent enrichir les premières observations des scientifiques.

Ce qu'il faut retenir

Bien que des études cliniques soient nécessaires pour confirmer les résultats chez l’homme, ainsi que pour évaluer la persistance des effets bénéfiques des TCM sur le long terme, la fiabilité des modèles animaux mimant les MICI permet cependant de tirer certaines conclusions :

- Un régime alimentaire enrichi en TCM (en particulier en acide caprylique) associé aux oméga-3 pourrait présenter un intérêt dans le cadre de la prévention des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

- Les TCM possèdent des propriétés immunomodulatrices et anti-inflammatoires qui ont été prouvées dans différentes études.

- Les TCM exerceraient leur activité immunomodulatrice sur la sphère intestinale en diminuant la sécrétion de cytokines inflammatoires ainsi que l’infiltration des cellules immunitaires au niveau intestinal.

En attendant la confirmation de ces résultats chez l'homme, il n'y a rien à perdre et tout à gagner à utiliser l’huile de coco (de préférence vierge) de manière quotidienne si vous souffrez de maladies inflammatoires de l'intestin.

12 vues0 commentaire

Membre de l'AFDN

Déléguée régionale de l'ADL

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

Diététicienne - Nutritionniste

Tél : 06 13 80 55 79

Adresse du cabinet

18, allée des Cigalons

13540 AIX EN PROVENCE

© 2020 by Axelle Colombo